FARMINGDALE, N.Y. – John Daly et son genou droit ont quitté le championnat de la PGA pour prendre le volant, heureux de pouvoir jouer, même avec l'aide d'un chariot qui a provoqué une controverse.

Daly a tiré un 76 sur 6 vendredi et a terminé 36 trous à Bethpage Black à 11 sur 11, un score qui ratera la coupe pour le week-end.

Les résultats n'étaient pas surprenants, étant donné que Daly, âgé de 53 ans, participait aux Champions du circuit de la PGA, un circuit de 50 ans et plus permettant le stationnement en voiturette. Depuis 2016, il a gagné une fois en 2017. Il n'a pas gagné sur la PGA Tournée depuis la capture du Buick Open 2004.

La décision de la PGA of America de permettre à Daly d’utiliser une charrette lors de cette épreuve à cause de son genou droit arthritique a été un problème pour beaucoup.

Mais les fans ont adoré voir Daly fumer, qui frappe depuis longtemps, qui ressemble plus à un golfeur moyen qu’à un pro.

«J'étais heureux d'avoir joué», a déclaré Daly après la ronde. '' J'ai bien joué. C'est un championnat majeur. Si vous manquez un fairway ici et là juste un peu, vous allez faire un mauvais coup et moi aussi. ''


Championnat PGA: scores | Couverture complète


Le pire aurait pu être le bogey du 18, son dernier trou. Son lecteur a trouvé un bunker. Son deuxième coup trouva un autre bunker et son troisième un bunker vert.

Après le deuxième coup, il s'est rendu à son sac alors que le cadet maniait le sable, a attrapé un bâton et a claqué le sac.

Daly se rendit au bunker au bord du green, frappa le coin de sable jusqu'à un mètre et le fit tomber pour un bogey.

La foule rugit.

C'était une fin parfaite pour une performance qui était tout sauf.

Daly a déclaré qu'il se sentait obligé de jouer dans le championnat PGA, tournoi qui en faisait un favori des supporters après sa victoire à Crooked Stick en 1991, lors de la neuvième alternance. Il a ajouté un deuxième majeur, capturant le British Open en 1995.

«C'est une semaine où je ne peux pas partir avec dégoût parce que j'ai bien joué au golf», a déclaré Daly. '' Cela a joué longtemps et il manque juste un peu les fairways, le rough est tellement épais; probablement le plus épais que j'ai jamais vu, vous êtes juste en train de vous mettre en place. Je ne suis pas assez fort pour m'approcher n'importe où. ''

Daly, qui a visiblement boité lorsqu'il a marché sur le parcours, a ajouté qu'il ne pouvait tout simplement pas se rendre au putt.

Quand quelqu'un a remarqué qu'il avait deux oiselets vendredi, il a plaisanté: «Au moins, j'ai finalement réussi à en faire quelques-uns».

Daly est le premier joueur à piloter dans un panier majeur depuis Casey Martin à l’Open américain du Olympic Club en 1998 et 2012.

Il a également demandé une exemption pour le British Open et attend une réponse.

Franck BRUNET
Directeur de la Publication LeBonGolf.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.